Ça flane

7 questions à Lilian, l’aventurier aixois qui brise la routine !

DCIM101GOPRODCIM101GOPRO

Nous avons rencontré Lilian, un aventurier aixois qui prône l’aventure au quotidien, et la sensation que nous pouvons voyager et se surpasser sans forcément partir au bout du monde. Ces défis s’inscrivent dans le projet « One Year Of Adventures » dont le fil rouge est la réalisation d’une (au moins !) aventure par an.

Lancées en 2015, les aventures « One Year Of Adventures » ont été :

  • 2015 : 12 mois, 12 micro-aventures (dont parcourir toutes les rues d’aix à pied, relier Paris à Londres en vélo et en 24h, etc.)
  • 2016 : 1 an sur les routes du monde à vélo avec mon épouse et nos deux filles de 3 et 5 ans
  • 2017 : Pour moi, le Grand Triathlon (traversée de la France en Triathlon) et pour ma femme, Chamonaix (relier Chamonix à Aix en Provence à vélo par la route des hautes Alpes)

Bonjou Lilian, en 2017, tu as préparé la Traversée de France en Triathlon, dans quels endroits tu t’es entraîné pour le préparer ? La Sainte Victoire a été un des terrains de jeu ?

Bonjour à tous ! J’ai démarré mon entrainement en Janvier, au retour d’un an de voyage à vélo avec mes filles et mon épouse. La Sainte Victoire est en effet mon lieu favori d’entrainement pour le vélo (Route cezanne, Col des Portes, Sambuc, etc.) ainsi que pour le trail (départ d’Aix en Provence, montée sur le plateau de bibemus, barrages bimont et zola, etc.) Pour la natation, je combinais généralement un tour de Sainte Victoire à vélo avec une séance de nage à la nouvelle Piscine de Venelles.
 –

DCIM101GOPRO

Quels sont les secrets de ta préparation ? Y a t il des obstacles que tu as réussi à contourner ?

Je ne sais pas s’il y a un secret, mais en tout cas une terrible envie d’être « prêt » pour le départ. Le plus difficile a été de suivre un entrainement (chose que je n’avais jamais faite auparavant) en plein hiver. Devant concilier ceci avec mon emploi du temps professionnel et ma vie de famille, je démarre généralement mes séances à 5h le matin. En hiver il fait nuit et froid… L’avantage est qu’en plus de l’entrainement physique, ces séances renforcent le moral et mettent la volonté à rude épreuve. 🙂

Une volonté à rude épreuve et des souvenirs mémorables ?

Il y a plusieurs souvenirs marquants comme mon arrivée sur la ligne de départ : toute la préparation était derrière moi, il n’y avait « plus qu’à faire » et à se lancer. Dans mon esprit, j’étais déjà récompensé.
Un deuxième moment fort : des membres de ma famille et des amis venus à ma rencontre par surprise. Un vrai booster pour le physique et le moral !
Arrivee_LeGrandTriathlon

Puis 8km avant la ligne d’arrivée, aux deux tiers de ma section de nage, une autre péripétie est survenue. Des problèmes logistiques sont venus perturber la concentration requise pour relever le challenge physique. Alors que je fais une pause sur une plage et que je vois la ligne d’arrivée à l’horizon, je commence à douter de ma capacité à venir à bout de ce challenge. C’est alors qu’un ami sort par surprise de l’eau (il me suivait grâce à mon tracker satellite) et solutionne avec ma femme tous les problèmes logistiques. En quelques secondes, je passe du doute à la certitude : je vais finir cette aventure ! Quelques heures plus tard, à trois kilomètres, 4 dauphins viennent me rendre visite, un beau clin d’œil !

DCIM101GOPRO

Une autre aventure a eu lieu pour toi : sillonner les ruelles d’Aix à la nuit tombée pendant… 35 km ! Comment l’idée est venue de tenter cette micro aventure nocturne au cœur des venelles aixoises ?

L’idée de la micro-aventure est de montrer que l’Aventure est accessible à tous et immédiatement, même dans la routine du quotidien. Habitant le centre-ville depuis 2007 je me suis dit que je n’étais jamais allé dans certaines ruelles. Avec un groupe d’amis, nous avons alors imaginé cette exploration urbaine. Une belle démonstration que l’inconnu n’est pas toujours à l’autre bout du monde, mais parfois sur le pas de notre porte.

Comment avez vous trouver l’ambiance ? Y’a t il des coins plus « envoûtants que d’autres » ?

Ce qui était très intéressant était de voir la vie de la ville évoluer au cours de la soirée et de la nuit. L’activité, les gens, le bruit, les odeurs tout bouge. Nous avons aussi été surpris de voir comment, sur une si petite surface (le centre-ville historique), cohabitent des zones très contrastées. Enfin, la véritable surprise était de constater que nous avons eu à parcourir 35km pour passer dans chaque rue, ruelle et impasse… il nous aura fallu 7h de marche (et à un bon rythme !) pour compléter ce défi.

Randonner en ville, est ce vraiment si différent que randonner en pleine nature ?

Très ! Nous n’avons jamais eu le sentiment de randonner pendant cette aventure, car notre objectif, parcourir l’ensemble des rues en optimisant au maximum notre parcours, nous obligeait à constamment imaginer la suite de l’itinéraire, laissant finalement peu de place à la contemplation. Néanmoins on retrouve des points communs comme la gestion de l’effort, le ravitaillement en eau et en nourriture.

Une anecdote sur la route ?

Nous nous sommes amusés à voir le regard surpris de certaines personnes croisées plusieurs fois au cours de la nuit et de la soirée. Notre groupe, marchant d’un bon pas, les yeux rivés sur la carte et arpentant pendant des heures un centre-ville, était pour le moins surprenant. 🙂

Facebook Comments
La rédaction
La rédaction
Une ruelle oubliée, ou plus loin, un coin de Provence à faire briller... J'aime profondément Aix en Provence et la région. Suivez-moi dans mes bonnes adresses et surprises en Pays d'Aix ! Rédac chef de cette fabuleuse aventure et fondateur du site en septembre 2016 ! Par ailleurs, je propose des services en communication digitale originale pour les commerçants et professionnels du tourisme en Pays d'Aix : www.monroadtripenprovence.fr (Community management / Ecriture "sensorielle" / Atelier de réseaux sociaux 2018, département 13, 84, 04)
Il Court Mirabeau

instag