L'attrape-rêves

2052, l’année où j’ai survolé la Provence du futur

survol

Juin 2052. Je suis à la fois fébrile et allègre aujourd’hui. Grâce aux progrès vertigineux de la médecine, je vais pouvoir m’envoler de mes propres « ailes », comme quelques dizaines de privilégiés amoureux de la Provence, pour la première fois dans les airs. Une chance inespérée de pouvoir, à 63 ans, prendre de la hauteur et voguer de villages en villages, à l’ombre des souvenirs.

Six heures du matin dans la plus grande discrétion. Voilà trois nuits que je ne ferme pas l’œil, pourtant une étrange force me fait remonter d’un pas rapide le Cours Mirabeau. L’air est frais, inhabituel. Avoir à peine 28°c en fin de nuit devient rare de nos jours. Me voilà arrivé aux 4 Dauphins. J’ai été tiré au sort pour « l’envol » : grâce à un bain spécial pris, habillé, dans une des fontaines magiques d’Aix en Provence, je vais être allégé pour quelques heures et marcher dans les plates bandes des oiseaux du Midi.

L’envol

6h11. C’est donc vrai ce qu’on dit sur les vols. C’est donc vrai ce qu’on vit parfois dans nos rêves où on se surprend à flotter dans les airs. La sensation est la même, intense. Mes pieds se décollent du sol. Bientôt me voici au dessus des toits d’Aix. La nuit joue les prolongations et mes sens sont décuplés. Je ne touche plus terre. Il est l’heure de nager, car contrairement aux oiseaux, il nous est plus facile de tenter une brasse dans les airs que de se prendre pour un albatros, vous vérifierez dans vos songes, vous qui me lisez de l’année 2016. Patience. Votre tour viendra.

Les souvenirs

6h44. L’aube mandarine s’écaille vers l’Est. Je virevolte vers le Luberon. J’y retrouve des villages familiers, théâtres éphémères de passions passées. Rustrel et ses bâtisses rougeoyantes sirotent bientôt les premières gorgées de soleil. Je me souviens alors des années 2010, quand je faisais visiter aux charmantes filles de Provence des bouts du Monde à quelques pas de chez nous. Ces terrasses qui me paraissent aujourd’hui si petites, où les discussions pleuvaient en même temps que les sourires. Ces cigales qui vues d’en haut, récitent leurs symphonies en se gardant bien de se montrer. Ces panneaux lumineux où Apt et Sault jouent à saute moutons. Ces vignes, amandiers et figuiers qui s’organisent des banquets, souvenirs de printemps juteux et charnels. Ces villages perchés du matin que je surplombe, paraissent si escargotés, et je ne fais, je vous jure, aucune coquille dans ce mot inventé.

La mélancolie

Je ne sais pas où ce voyage me mène. Voir ces routes arpentées en long en large et en travers, me paraissent à la fois familières et étrangères vue du ciel. Je flotte au gré des paysages du Haut Vaucluse, chassé bientôt par le mistral qui me fourvoie vers les chevalets mauve de Valensole. Sainte-Croix du Verdon scintillent au loin. Le temps n’a pas d’effets ici depuis des siècles. A peine quelques drones sautillent dans les jardins suspendus au dessus des lagons miniatures. J’ai à nouveau vingt, trente ans dans mes gestes et mon esprit, comme si le poids de l’âge n’avait aucune prise à six cent vingt trois mètres d’altitude.

survol2

Je me rappelle alors des batailles de pédalos dans les gorges de ces eaux varoises. Avec les amis d’hier. Rien n’a changé. Sauf les rides. Sauf le temps. Sauf la sensation de vivre l’aurore du crépuscule de ma vie avec des images qui m’en rappellent l’aube. Ne serait-ce pas ça le zénith ? La plénitude ? Voler au dessus de la Provence me fait un bien fou.

La deuxième partie à suivre mardi 29 novembre à 19h00…

Facebook Comments
La rédaction
La rédaction
Une ruelle oubliée, ou plus loin, un coin de Provence à faire briller... J'aime profondément Aix en Provence et la région. Suivez-moi dans mes bonnes adresses et surprises en Pays d'Aix ! Rédac chef de cette fabuleuse aventure et fondateur du site en septembre 2016 ! Par ailleurs, je propose des services en communication digitale originale pour les commerçants et professionnels du tourisme en Pays d'Aix : www.monroadtripenprovence.fr (Community management / Ecriture "sensorielle" / Atelier de réseaux sociaux 2018, département 13, 84, 04)
Il Court Mirabeau