Connect with us

Actu

3 raisons de croire que l’OM finira 3ème in extremis…

Dans le ventre mou du classement mi-janvier, la remontada marseillaise fait un bien fou au moral. Pour autant, inutile de crier victoire trop vite, 13 rencontres cruciales attendent les phocéens d’ici le mois de mai. Pourtant, ça peut sentir bon, et ce ne sera pas grâce à Garcia. On vous dit pourquoi…

Raison n°1 : Car on revient de loin et personne n’y croyait !

Les 3 dernières rencontres, contre des équipes certes faibles, ont au moins eu le mérite de remettre les joueurs sur de bons rails. La dynamique marquée par l’arrivée de Mario Balotelli et par la montée en puissance des jeunes de moins de 25 ans (Maxime Lopez et Radonjic en janvier, Caleta Car, Amavi et Kamara en février) ont apporté un vent de fraîcheur. A condition que les « sénateurs » Rami et Payet cirent un peu plus le banc avec le sourire, et que la concurrence soit assainie.

Raison n°2 : Un calendrier très corsé, idéal pour…

Pour ne pas se reposer sur ses lauriers ! Rennes (un peu en dedans en cette fin d’hiver), Saint Etienne (assez régulier), Nice (en dedans) et Paris (sans commentaires) se dressent à l’horizon de cette fin d’hiver. Sur un coup du sort, un brin de réussite, et avec un 4-4-2 définitivement adopté, il y a fort à parier que les bonnes surprises peuvent s’enchaîner. Une victoire face à Rennes et Nice, un nul à domicile face aux Verts et un parfum d’inconnu face au PSG pourrait nous conforter en 4ème place. Et en regardant devant, rien n’est encore figé dans le marbre.

Raison n°3 : Lyon et Lille : et si l’un des deux dévissait ?

Lille a 50 points. Lyon 46 et a la tête au match retour à Barcelone. L’Om 40. Sur le papier, l’écart est tout de même assez élevé. Mais Lille, en perdant 2 matchs, ou Lyon en perdant 1 match (à condition que nous soyons dans le même temps très fort pour arracher des victoires) et tout est relancé. L’avant dernière journée aura d’ailleurs une saveur particulière : Lyon et l’OM joueront face à face. Dans l’idéal, revenir à 2 points des lyonnais d’ici Pâques pourrait faire revenir un petit parfum d’Europe XXL. Mais plus le droit à l’erreur.

Attention : au moindre couac, ce scénario ne se réalisera pas…

Même si l’OM semble jouer plus libéré, il faudra veiller à garder un oeil sur un paramètre assez « curieux » mais intéressant : nous allons jouer que tous les 6 à 7 jours, et le nombre de matchs est donc très faible. Tous les joueurs vont vouloir gratter du temps de jeu, et mine de rien, 20 joueurs prétendent à finir la saison en boulet de canon. Ce paramètre peut déclencher de formidables élans collectifs mais peut aussi frustrer les remplaçants en cas de temps de jeu famélique. C’est à double tranchant.

Et vous, est-ce pour vous, la troisième place est possible ?

Facebook Comments
Written By

Most Popular

Comment gagner les dernières places pour l’Electroschock du Cours Mirabeau le 14 juin ?

Actu

Le Cours Mirabeau se transforme en dancefloor géant le 14 juin ! Découvrez les stars internationales attendues…

Actu

Les Instants d’été : on vous dévoile les 12 films projetés dans les parcs d’Aix cet été !

Ça teste

Ouverture du nouvel hôpital privé d’Aix : on vous dévoile les 4 infos essentielles…

Actu

Connect