Actu

« Accompagner des gens, accomplir leur objectif, qu’ils soient amateurs ou professionnels, c’est ça le plus important pour moi ! »

JULIEN ICM

Julien Mazerie, directeur du pôle performance de l’ESP Consulting, nous dévoile son entreprise sportive aixoise et sa façon de voir son métier.

IMG_3221

Comment est née l’entreprise et en quoi consiste-t-elle ?

ESP Consulting est un centre d’expertise du sport et de la performance. L’entreprise a été créée par Jean-Bernard Fabre en 2008, ancien entraîneur de tennis et docteur en Physiologie de l’exercice. Son expérience lui a permis de constater des problèmes de communication entre l’ensemble des acteurs du monde du sport : professionnels  de santé, entraîneurs  et ingénieurs  concepteurs  d’outils sportifs. Ils n’ont jamais le même diagnostic pour les blessés. De ce constat, ESP Consulting est née.

Ici, nous avons un pôle santé avec médecin, kiné, ostéopathe, podologue… Un pôle performance composé de préparateurs physiques diplômés spécialisés dans plusieurs domaines sportifs. On a aussi un pôle testing, et enfin un pôle recherche avec chercheurs et ingénieurs. Ces derniers ont 3 missions : créer des connaissances dans le monde du sport et de la santé pour améliorer la prise en charge des professionnels sur le terrain, réaliser des applications et des outils pour le sport comme la machine pour étirer qui est commercialisée. On accompagne des entreprises à améliorer leurs outils comme les raquettes chez Babola et Technifibre ou les chaussures chez Lacoste.

salle muscu]

Pourquoi avoir choisi ce métier ?

Je suis passionné de sport, j’adore le contact social, j’ai été entraîneur et préparateur physique dans le monde du sport, notamment au handball avec l’ASPTT Limoges avant de passer ensuite mes diplômes d’ingénieur de mesure en physiologie et biomécanique du sport. J’ai été aussi préparateur physique au CSP Limoges dans le basket et à Villareal en Espagne. J’ai eu des sportifs en individuel en boxe comme Nadège Szikora qui a été championne du monde, dans l’athlétisme avec Sequiné Traoré, champion de France par équipe de triple saut.

Après quelques années dans le sport de haut niveau, il me manquait quelque chose axée sur la recherche scientifique. J’ai fait un master en recherche dans le sport puis j’ai été embauché ici. Je suis directeur du pôle performance, j’ai une équipe de préparateurs physiques avec qui j’échange au quotidien, et une mission qui consiste à faire des tests à tous les sportifs. Notre but : accompagner des gens, accomplir leur objectif, qu’ils soient amateurs ou professionnels, c’est ça le plus important pour moi ! Quand un sportif vient, qu’il soit amateur ou professionnel,  il passe dans le laboratoire, il fait une batterie de tests généraux. Au bout de 2h, on en conclut les points forts et les points à améliorer. Par exemple, si le sportif est un footballeur, on va comparer ses résultats à des footballeurs professionnels de sa catégorie. On peut déterminer s’il lui manque de la force, de l’endurance, de la souplesse… Ce qui nous permet de s’orienter vers un entraînement spécifique et individualisé qui est effectué après par nos préparateurs physiques. Mon objectif au quotidien est de faire du lien entre l’ensemble des pôles de ESP consulting pour que la prise en charge des clients soit la plus optimale.

IMG_3227

Qu’est-ce qui vous motive le matin pour aller travailler ?

J’adore mon métier, je touche à tout, aux nouvelles technologies, je côtoie des sportifs de haut niveau puis on a aussi des aventures humaines. Les sportifs sont très attachants car ils viennent tous avec un objectif. Pour la petite anecdote, on a eu une personne qui faisait 150 kilos qui est venue nous voir dans le but de courir le marathon de New York. On l’a entraîné puis 7 mois plus tard, il était au départ de la course. Il l’a terminé en 6h. C’était extraordinaire de l’accompagner. C’est amusant car nous avons des objectifs simples comme se muscler, perdre du poids mais aussi des rêves improbables comme de courir le 100 mètres en moins de 12 secondes. Et c’est tout aussi gratifiant et plaisant d’accompagner ce type de personnes que des sportifs de haut niveau.

eau

A quels types de sportifs de haut niveau avez-vous eu affaire ?

On accompagne le club de waterpolo d’Aix, on fait toutes les batteries de tests et toute la préparation physique. Également pour Aix-Venelles Basket, des sportifs individuels comme Max Vatanen, pilote de rallye finlandais, l’équipe de Toyota qui fait les 24h du Mans avec Fernando Alonso… On a Freddy Foray qui est devenu champion du monde de moto avec Honda. Après on a beaucoup de sportifs de haut niveau qui viennent en stage ici pour quelques semaines pendant les moments de repos afin de les remettre en forme pour leur rentrée. On a fait les tests de retour de vacances pour l’Olympique de Marseille à l’époque de Bielsa pendant 2 ans, de Valence handball aussi.

Et quel est votre objectif personnel pour la suite ?

Je côtoie tous les acteurs du monde du sport, donc dès que j’ai une question santé, je vais voir les médecins, une question technique sur le matériel, je vais voir les ingénieurs pour connaître l’impact du matériel sur l’homme. Mon but est que l’entreprise grandisse car je suis très attaché à elle, à l’équipe. On est une famille, on a la chance de travailler dans de superbes conditions avec de bons partenaires.

photo test

 

En amont de l’interview, j’ai pu assister grâce à Julien au test de réactivité de Max Vatanen, pilote de rallye finlandais. Il était présent pour faire ses tests annuels de performance. J’ai pu avec plaisir m’essayer à ce jeu. Lors de ce test, j’ai mis plus de 10 secondes tandis que Max l’a effectué en 7 secondes 60. Une grande différence qui montre les qualités physiques nécessaires pour un pilote automobile.

 

Infos pratiques :

ESP Consulting

29 chemin des Infirmeries

13100 Aix-en-Provence

www.esp-consulting.fr 

 

Facebook Comments
Il Court Mirabeau