Baptiste le débrouillard

Baptiste le débrouillard

La mer à boireRue du miam

Le Verdun, un classique Aixois

le-verdun-aix-en-provence-13873970570

Le Verdun, situé Place de Verdun, juste en face du Palais de Justice, est une institution classique de notre cité aixoise et mérite bien son petit article sur Ilcourtmirabeau. C’est aujourd’hui ma tâche.

view-from-the-street

verdun-brasserie-restaurant-aix-provence-1A mi-chemin entre bistrot et brasserie, l’intérieur a du chien avec un vieux comptoir en zinc et en bois. A peine rentrés (et oui, c’est l’hiver, sinon nous profiterions d’une table en extérieur) et l’on se sent comme à la maison avec une sobriété efficace. Concernant les plats, on retrouve là-encore de la cuisine traditionnelle, simple et efficace car très bonne et assez copieuse. Le coût des plats reste très raisonnable avec des prix qui orbitent autour de la quinzaine d’euros.

Ceci était pour le côté restaurant, passons au côté bar. Ce que l’on remarque bien plus au Verdun, c’est combien le lieu est typique et hétéroclite. En effet, à tous moments de la journée, on peut l’y voir se côtoyer des lycéens qui profitent d’une heure pour boire un verre, d’étudiants qui travaillent tout en savourant une tasse de café (ouuuh le cliché !), des juristes qui sortent d’une audience ou encore les habituels piliers de bars.

Si le lieu est toujours authentique en hiver, il faut reconnaître que son charme opère d’autant plus en été avec un cadre qui nous rappelle bien que nous sommes en Provence. Table en extérieur, à l’ombre de platanes, face au bel édifice qu’est le Palais de Justice : que demande le peuple ? A noter néanmoins que les Places de Verdun et des Prêcheurs sont en travaux qui devront voir la fin en… 2019.

grand_3
Place de Verdun à la fin des travaux, prévue en 2019.

onrec35

Ça testeRue du miam

La Crêp’Sautière : des crêpes depuis 1973 !

CrepSautiere-30_grande

Le froid s’est définitivement installé dans notre belle région (et ailleurs également). Alors, une fois n’est pas coutume, c’est une bonne adresse que je vais vous recommander.

ICM et les crêpes, c’est une belle histoire d’amour comme peut en témoigner la chronique sur Crêpes à Gogo. Cette fois-ci, l’enseigne se situe 18, Rue des Bedarrides. Il est fort probable que vous soyez passés devant ce restaurant un bon milliers de fois (au bas mot) sans forcément y prêter attention. Et pourtant, la Crêp’Sautière est présente sur la cité aixoise depuis 1973 ! Une certaine renommée qui forcera la réservation pour pouvoir profiter du couvert.20150409040224758

En plus de proposer une large gamme de cla-crep-sautiererêpes qui sauront régaler votre ventre (je vous vois, bande de gourmands !), le cadre est typiquement provençal et pittoresque. En effet, vous pourrez déguster vos crêpes et siroter vos bolées de cidre dans un ancien pressoir à huile. Les tables et bancs sont en bois épais, les murs en pierre. Le décor respire le passé et nous immerge dans cette ambiance.

De plus, ces murs épais bloquent tous les réseaux mobiles, ce qui vous permettra de lâcher un peu votre omnipotent cellulaire, duquel nous avons bien du mal à nous séparer. Une petite cure qui ne fait pas de mal.

Si jamais vous souhaitez manger autre chose que des crêpes (c’est possible, ça ?), la carte propose également des salades ou encore… des raclettes. Les plats sont très bons, je peux en témoigner pour y être allé à diverses reprises. Au niveau du prix, on est dans les standards d’une crêperie, mais je souhaite insister sur les plats qui sont vraiment très bons.

En bref :

  • 18, Rue Bedarrides / Site internet 
  • Une vingtaine d’euros pour le repas.
  • D’excellents plats dans un très beau cadre.
Ça se débrouille

Défi #4 spécial Noël : trouver 3 belles devantures en 1h !

facades_de_noel_18230
Vous le savez, c’est désormais habituel, j’arpente durant une heure nos rues afin de remplir un défi. Les fêtes approchant, c’est toute la ville qui se pare de mille feux, mais je souhaitais vous dénicher des commerces qui se sont vraiment mis au diapason (c’est beau ce que tu dis-là Baptiste !).

Départ à 14h30 (et quelques, je ne sais jamais être ponctuel…) de notre fameuse Rotonde. Je commence par la Rue Espariat pour aller errer dans le vieux centre. Rapidement, je trouve une enseigne qui a pleinement joué le jeu. Il s’agit de Gago, magasin de prêt à porter situé 20 et 24 Rue Fabrot. Bon, je vous l’accorde, ce n’est pas réellement une devanture, mais on va considérer que ça marche quand même. Après tout, c’est mon challenge et je fais ce que je veux. Bref, on a du rouge et du blanc, des sapins : l’esprit de Noël en somme. C’est harmonieux, joli, simple et efficace. J’ai beaucoup aimé.

p_20161206_144408

La deuxième enseigne est située peu après la première.  Il s’agit d’Agnès Pellegrin, horloger et joaillier présent à Aix depuis 1840 ! Situé du 8, Rue de l’Ancienne Madeleine, leur parure est d’une originalité terrible. Il s’agit de (véritables, j’ai été touché afin de vérifier !) rondins de bois qui ornent toute la devanture avec une petite guirlande pour parfaire le tout. La magie de Noël est présente devant ce magasin. En même pas 15 minutes, j’avais déjà 2 devantures sur les 3 nécessaires pour parvenir à remplir mon défi.

p_20161206_144631

Je suis alors passé devant la place des Prêcheurs, où trône un majestueux sapin devant le Palais de Justice. Dommage que lors de mon passage il fasse encore jour, je n’ai pas pu pleinement profiter des illuminations (comme pour tout le défi, au passage). J’ai ensuite beaucoup parcouru les rues aixoises avant de trouver la troisième enseigne qui rentrait dans mon challenge. C’est au bout de 45 minutes que je suis tombé devant. C’est un magasin devant lequel il est dur de résister de base pour les gourmands, mais les décorations le rendent encore plus attrayant. Si vous avez des enfants – ou petits enfants -, il vous sera encore plus compliqué de leur refuser une escale dans ce temple de la sucrerie. Vous l’avez compris, il s’agit de Bonbec, magasin de confiseries qui se trouve 2, Place de l’Hôtel de Ville. Tout y est : cadeaux, guirlandes, Père Noël…

p_20161206_151433

Il me restait un gros quart d’heure pour tenter de trouver une nouveau magasin qui se serait vêtu pour l’occasion… En vain. Je dois admettre avoir été assez déçu, beaucoup de magasins se contentent d’un petit sapin ou de deux ou trois guirlandes, ce qui a quelque peu frustré le grand enfant en moi.

En bref :

  • 3,32 kilomètres parcourus en 1h.
  • Petite déception avec beaucoup de commerces qui se contentent de pas grand chose (certes, c’est toujours mieux que rien).
  • Je n’ai pas pu pleinement pu profiter de cette atmosphère empreinte de magie en effectuant ce défi de jour. Dommage !screenshot_20161206-162305
Ça flane

Défi #3 : dénicher 3 adresses insolites sur Aix en 1h

inso1

J-50 avant Noël, on inaugure notre série de bons plans pour sortir, flâner et chiner en vue des fêtes de fin d’année. Aujourd’hui on part sur du loufoque, du saugrenu et de l’originalité avec le troisième défi de Baptiste ! 

C’est accompagné de l’ami Grégory que nous avons arpenté nos rues aixoises, bravant le froid estival, pour dégoter trois adresses originales en 1h chrono. Avec les fêtes de fin d’année qui approchent à grands pas et le casse-tête habituel des cadeaux de Noël, peut-être trouverez-vous ici quelques idées d’adresses !

Rendez-vous en haut du Cours Mirabeau à 14h (j’étais étonnamment à l’heure) pour lancer notre périple.

Adresse numéro 1 : Pylônes.

Excepté si vous êtes Aixois depuis peu, vous connaissez forcément le magasin Pylônes (9, Rue Aude), créateur d’objets loufoques au niveau national depuis plus de 30 ans. Nous sommes tombés devant l’enseigne un peu par hasard au bout d’une petit dizaine minutes de marche, et l’enseigne répond parfaitement aux critères de ce défi. Les objets sont souvent originaux, colorés et on peut facilement trouver son bonheur pour des petits prix. En bref, une adresse excellente pour trouver un cadeau qui sort des sentiers battus.

inso2

Adresse numéro 2 : Drôle d’endroit. 

C’est seulement quelques minutes après Pylônes que Grégory m’a parlé de cette adresse. Perdu dans une ruelle (14, Rue Annonerie Vieille), le restaurant est souvent rempli selon la description qui m’en a été faîte. L’enseigne met également en avant des produits frais et mise beaucoup sur la convivialité ainsi que sur la décoration du lieu. On se croirait plongé dans un univers de dessin animé, avec des couleurs qui explosent de partout !

inso3

dr

Adresse numéro 3 : La Taverne de Platon.

C’est cette fois-ci une plongée dans le passé qui s’est effectuée en arrivant devant cette enseigne étrange. Je m’attendais presque à croiser un pirate ou le capitaine Jack Sparrow non loin du magasin pourtant situé au 25, Rue des Tanneurs. La Taverne de Platon propose de nombreux éléments de décorations faisant antiques (tableaux, cartes) mais également des bijoux et autres créations variées. C’est le genre de magasins qui nous font sortir de notre monde actuel pour replonger dans le passé.

inso6

inso4

Adresse numéro 4 : Blow Up.

Après avoir rempli le défi en 30 minutes, nous aurions pu nous arrêter là. C’était sans compter sur notre sens du sacrifice pour vous satisfaire (et sur notre envie de flâner). Nous avons ainsi pu découvrir de nombreux restaurants prometteurs, avons été sidérés par le nombre de magasins d’habits et (re)découverts de nombreuses rues typiques. Puis, c’est vers la fin de l’heure destinée au défi que nous sommes passés devant Blow Up, au 26 Rue Boulegon. Il s’agit d’une friperie vintage, proposant évidemment des habits (hommes et femmes), mais également les accessoires qui vont avec (lunettes de soleil, chaussures, etc) des vinyles, des éléments de décoration ou encore des appareils photos. Pour un retour dans la culture passé (ou un voyage pour les plus jeunes d’entre nous), c’est l’adresse à ne pas louper dans Aix !

inso5

screenshot_20161108-154610

Nous arrivons donc à la fin du défi, qui est une nouvellefois accompli. En 1h, nous avons dégoté ces quatre adresses originales et marché un peu plus de 3 kilomètres. Comme pour les fontaines, vous pouvez découvrir notre itinéraire (qui était complètement aléatoire) ici.

En résumé :

Ça se débrouille

Défi #2 : Se prendre en selfie avec 10 fontaines en 1h chrono !

deiii

Baptiste est notre testeur de challenge de fils en fils. Après avoir passé son jeudi soir avec moins de 15€ en poche sur Aix, le voici aujourd’hui, sous un splendide ciel grisâtre, prêt à poser avec nos amies les fontaines. Va-t-il réussir son pari ? Les fontaines vont-elles se laisser approcher ? Le suspense est total. Aix retient son souffle. On y va !

S’il y a un élément qui représente à la perfection notre belle ville, c’est bien l’eau. Une question me taraudait (oui, oui, j’ai utilisé le verbe « tarauder »… tout arrive, même le froid en octobre sur Aix) : combien de fontaines pouvais-je répertorier en 1h ? Pour mener à bien ma mission, rien ne vaut un selfie avec chaque fontaine pour étayer mon propos… Lacez vos baskets et suivez-moi !

13h10 (je voulais partir à 13h msnapchat-5958389916676944256ais je ne suis pas très copain avec la ponctualité) : je pars de l’emblème d’Aix, à savoir la Rotonde. Et bim, et d’une répertoriée !

Sous un air encore matinal flirtant à peine avec les 17 degrés, je commence à remonter le Cours Mirabeau et je dégaine un petit selfie au côté de deux fontaines supplémentaires. La première est la fontaine des Neufs Canons, qui permettait aux moutons de s’abreuver, notamment grâce à son fort débit. La seconde est la fameuse Fontaine Moussue, aussi connue sous le nom de fontaine d’Eau Chaude. Pas besoin de vous en dire plus, vous comprenez le concept. Il suffit de glisser ses mains dans l’eau l’hiver venu et vous serez surpris !

snapchat-3254522601277990797
La Fontaine des Neufs Canons.
snapchat-5969080811538355265
La Fontaine Moussue.

 

snapchat-2948291458543968230
La fontaine des Quatre Dauphins.

Je prends alors la Rue du Quatre-Septembre en direction de la place des Quatre Dauphins. Impossible de rater cette fontaine qui fait partie des incontournables de la ville (elle a même servi au tournage du film Le hussard sur le toit, comme nous vous le disions ici !). Une quinzaine de minutes et déjà 4 fontaines : mon rythme est effréné !

snapchat-5355571109616416250
La Fontaine Jousé d’Arbaud.
snapchat-6391040191378294155
La Fontaine de la Place des Prêcheurs.

Je continue mon chemin direction la place des Prêcheurs (et de la place Verdun, qui est collée). Deux fontaines attendaient sagement ma venue pour avoir leur selfie avec moi. La première est la moins connue des deux : la Fontaine Jousé d’Arbaud. Elle est composée de deux grosses cuves qui représentent le dénivelé des rues alentours. La seconde est sans doute ma fontaine favorite : la Fontaine de la Place des Prêcheurs. Néanmoins, la place étant en travaux, la fontaine ne fonctionnait pas et je n’ai pas pu l’approcher. Vous pouvez voir la grande joie qui irradie mon visage…

snapchat-5217351613473771246
La Fontaine des Trois Ormeaux.

J’en suis alors à la moitié de mon temps. Et c’est à ce moment-là que mes décisions n’ont pas été très ergonomiques et que j’ai perdu de précieuses secondes. Je m’aventure dans la rue Mignet pour saluer la Place des Trois

snapchat-7233978135461044877
Fontaine Bellegarde.

Ormeaux et la fontaine du même nom. Elle est apparemment très utile pour rafraîchir ses bouteilles de rosés à la source, comme le montre mon selfie ! Je suis ensuite monté jusqu’à Bellegarde pour poser (presque) tout sourire avec la fontaine de la place. Entre temps, j’ai pris la (mauvaise) décision d’ignorer deux fontaines dans la rue Mignet pour gagner du temps. Elles ne me l’ont pas pardonné. Quel goujat je fais !

10 minutes en moins, il m’en reste 20 pour réaliser pleinement mon défi. Je remonte alors vers la place de l’Hôtel de Ville, mais le jet était désespérément tari. J’appuie sur mon smartphone malgré tout, et c’est à cet instant-là que je commets l’irréparable en tant qu’Aixois. J’étais persuadé qu’il y avait une fontaine devant l’Institut d’Etudes Politiques et, une fois devant… rien ! J’ai donc perdu quelques précieuses minutes à cet instant. Ni une ni deux, je file vers la place des Cardeurs prendre mon selfie avec la fontaine qui s’y trouve et qui m’a toujours laissé sceptique, en témoigne l’image.

snapchat-5129363077956758025
La fontaine place de l’Hôtel de Ville.

 

snapchat-341866130072489506
La fontaine place des Cardeurs.

snapchat-3841555733005716811

snapchat-5754715528101973020

Après m’être attiré quelques regards curieux, je continue mon épopée en direction de la place Richelme et son fameux sanglier. La fontaine était entourée de déchets divers, reste d’une soirée animée rue de la Verrerie et du marché du matin. Je vais alors vers la fontaine des Bagniers, à laquelle je n’avais jamais prêté attention mais qui est tombé sous mes yeux, place des Chapeliers. Je prends ma photo en vitesse car le chronomètre tourne : 5 minutes restantes !

snapchat-7637797088550603665
Fontaine des Lumières.

J’accélère le pas afin de répertorier le plus de fontaines. C’est là que je puise dans mon âme de compétiteur digne de Koh Lanta (au moins). Je me retrouve devant la Fontaine des Lumières, située rue Monclar. J’ai en tête deux fontaines majeures que je n’ai pas fait, je presse le pas. Au passage, j’arrive devant la fontaine Marcello Drutel. Je prends mon selfie et… le temps est écoulé, mettant ainsi fin à mon challenge du jour !

snapchat-7278991472048282987
Fontaine Marcello Drutel.

En résumé :

J’ai donc relevé mon défi en relevant 14 fontaines en 1h. Les deux fontaines majeures que je n’ai pas eu le temps de voir : place d’Albertas et en bas de la rue Espariat et place des Augustins. J’ai parcouru 2 kilomètres 700 en 1h dans les rues aixoises à la recherche des précieux monuments. Voici un peu mon itinéraire pour les plus curieux. A vous de jouer !

screenshot_2016-10-06-14-11-45