Connect with us

Boulevard des airs

Balade au fil des eaux aixoises : Le circuit des 10 fontaines

Les beaux jours commencent doucement à arriver, les après midi sont ensoleillées et un vent de printemps se faire sentir dans la ville aux 1 000 fontaines. Entre musique de rue et chant des oiseaux, il fait particulièrement bon vivre en ce mois de février à Aix.

Le centre historique regorge de trésors, et les fontaines font indéniablement partie du charme qui caractérise la cité romaine. Ville thermale, son nom même traduit cet héritage.

Pour rappel l’ancien nom d’Aix-en-Provence était « Aquae Sextiae », littéralement « Les eaux de Sextius ».
A l’origine l’empereur Sextius Calvinus fonde Aix en 124 av. J.C. suite à la victoire de la bataille contre l’oppidum d’Entremont, il appellera la ville « colonie d’Aquae Sextiae » en raison de l’abondance des eaux provenant des sources chaudes et froides et de son propre nom à lui. Il voyait dans ces eaux de bonnes perspectives de développement permettant en outre la construction d’aqueducs et l’ouverture de thermes dont les romains étaient si friands et dont il reste encore quelques vestiges visibles à l’endroit même où l’activité thermale se perpétue depuis plus de 2000 ans.

Les fontaines d’Aix existent donc depuis sa création, mais la cité devient réellement une « ville de fontaines » au XVème siècle.

Qu’elle provienne de sources ou de canaux, l’eau des fontaines aixoises se répand dans toutes les artères de la ville et insuffle cette douceur de vivre dont le circuit permet d’aller à la rencontre en à peine 3 km et 10 étapes. Que vous soyez Aixois ou simple visiteur, cette visite urbaine sera pour vous une merveilleuse opportunité du vous émerveiller devant les vestiges de notre si belle ville.


1. Fontaine de la Rotonde

Fontaine de départ de l’itinéraire, elle est au coeur de la ville : en bas du Cours Mirabeau, en haut de l’avenue Victor Hugo et des Belges et avant l’avenue de la République.
C’est l’une des fontaines les plus connues d’Aix, par son architecture, sa grandeur et son emplacement.
Inaugurée en 1 860, elle fut conçue par l’ingénieur des Ponts et Chaussées Théophile de Tournadre, elle est haute de 12 mètre et est composée de deux bassins, couronnés par trois statues regardant respectivement vers le Cours Mirabeau ( symbole de la Justice), vers Avignon (symbole des Beaux-Arts) et vers Marseille (symbole du commerce et de l’agriculture).

2. Fontaine Pascal

Seconde étape de la balade urbaine, la Fontaine Pascal se situe en haut du Cours Sextius, devant la rue des Cordeliers.
Dessinée par l’architecte Lieutaud et exécutée par le sculpteur Baille, la fontaine montre, sur une urne située au sommet, une farandole de 4 jeunes Provençales, accompagnées sur le piédestal par un tambourinaire. Alimentée directement par l’eau des thermes et des Cordeliers, l’oeuvre est classée monument historique depuis 1929.

3. Fontaines des Thermes

Situées à l’intérieur des Thermes Sextius, en haut du cours éponyme, elle est directement issue de la source « Impératrice », qui offre aux curistes une eau cicatrisante à la composition chimique stable. C’est les des vestiges celte-romains les plus anciens d’Aix.

4. Fontaine d’Espéluque

Vous rallierez la troisième étape du circuit à la quatrième en empruntant le rue des Cordeliers puis en montant la Rue Gaston de Saporta, en haut de la Mairie.
La fontaine d’Espéluque se situe place des Martyrs de la Résistance, juste avant la cathédrale Saint Sauveur. C’est un véritable chef d’oeuvre créé en 1618 pour le chapitre du cloître, puis donné aux riverains et déplacé en 1750 contre un mur romain pour faciliter la circulation. Son eau  vient d’une grotte souterraine, seule source d’eau du 15ème siècle et sa plaque en bronze de 1953 est un profil de Marcel Provence, historien et mécène des arts provençaux.

5. Fontaine de l’Hôtel de Ville

Dotée d’une colonne romaine, la fontaine de l’Hôtel de Ville fut classée monument historique en 1905. Son eau provient de la source des Pinchinats, via l’aqueduc romaine, elle coule à travers quatre macarons qui symbolisent l’hygiène après la peste de 1720.
Placée au milieu de la grande place de la mairie, admirer la fontaine lors de cette balade urbaine est l’occasion de faire une pause à l’un des nombreux cafés qu’occupent les lieux.

6. Fontaine de la Place d’Albertas

Fondue et coulée par des élèves des Arts et Métiers en 1912, la fontaine prend place au milieu de la mythique Place d’Alertas, beaucoup plus ancienne. Elle fut construite en 1741 et conçue par Jean Baptiste d’Alertas selon sa volonté de dégager l’entrée de son hôtel particulier de la rue Espariat. Ces différents travaux donnent pour résultat une place de charme, offrant un endroit agréablement ombragé l’été. L’architecture quant à elle mêle moulures et lignes droites évoquant la douceur de vivre du XVIII ème siècle.

7. Fontaine du Roi René

L’une des oeuvres publiques les plus impressionnantes d’Aix, la fontaine du Roi René offre une sculpture représentant ce dernier en domination du Cours Mirabeau, tenant dans sa main droite un sceptre et une grappe de raisin muscat dans la gauche, le tout trônant sur la fontaine.
L’oeuvre fut réalisée à Paris en 1 822 et nécessita un mois de trajet jusqu’Aix.

8. La Fontaine moussue (ou d’eau chaude)

Construite en 1666 par l’architecte Jacques Fossé, la fontaine dite « moussue » est l’une des trois fontaines du cours Mirabeau. Elle devait être ornée d’un triton, remplacé trois ans plus tard par quatre enfants soutenant une vasque d’où sortait l’eau de la ville. On ne voit plus rien de tout cela aujourd’hui, à cause (ou grâce) à l’apparition rapide et massive de la mousse.
L’eau qui en découle est chaude, elle provient des Bagniers mais attention ! Elle n’est pas potable.

9. Fontaine des Quatre Dauphins

Cette fontaine trône au milieu de la place éponyme, qui se situe au milieu de la rue Mazarine. Sculptée en 1667 par Jean-Claude Rambot sur l’ancienne place Mazarine, elle est constituée d’un bassin circulaire réalisé en pierre froide de la Sainte Baume, dont le centre est occupé par un obélisque décalé et supporté par quatre dauphins, chacun orienté vers les quatre points cardinaux.

10. Fontaine des Neufs Canons

Située plus en bas du Cours Mirabeau, la fontaine comporte, comme son nom l’indique neuf canons. En fontainerie, le « canon » est la partie conduite projetant le jet d’eau à l’extérieur.
Ici au canon du sommet s’ajoutent quatre canons pour chacune des deux vasques superposées. Ces neufs canons en forme de queue de carpe, permettaient d’assurer un débit d’eau important, cabapble d’étancher la soif des troupeaux de moutons venant à y passer.

Bonne balade !


Facebook Comments
Ne loupez rien des bons plans aixois et marseillais !

Actualités légères, bonnes adresses envoûtantes et chroniques. On vous sert le meilleur d'Il Court Mirabeau sur Messenger et par mail...

Written By

Most Popular

Un projet d’un mini Disneyland à deux pas d’Aix en Provence !

Ça surprend

Le Cours Mirabeau se transforme en dancefloor géant le 14 juin ! Découvrez les stars internationales attendues…

Actu

Spéciale 4 ans du blog : rétrospective des chasses au trésor.

Agenda

On vous dévoile 34 nouvelles perles d’étudiants aixois !

Jean Yves le Prof

Connect
Ne loupez rien des bons plans aixois et marseillais !

Actualités légères, bonnes adresses envoûtantes et chroniques. On vous sert le meilleur d'Il Court Mirabeau sur Messenger et par mail...