fanny

Bonjour Manon, tu es la nouvelle recrue d’Il Court Mirabeau. Cet été, tu as un petit challenge : réaliser un web feuilleton ! De quoi va parler #Fanny ?

Bonjour Gregory ! Ravie d’être la nouvelle recrue d’Il Court Mirabeau.
#Fanny est un roman feuilleton mystérieux qui se déroule en Provence. Un jeune journaliste plutôt médiocre, Bastien, se rend à un entretien d’embauche pour un journal local d’Aix-en-Provence. L’employeur accepte de lui donner une chance s’il parvient à faire le buzz avec un article surprenant. Décidé à obtenir le poste, il sillonne la campagne aixoise en quête d’un événement inattendu. Et il n’y manque pas ! Il va croiser le destin d’une jeune femme de 25 ans, à l’allure bohème. Fanny est peintre et ses œuvres représentent toujours la Sainte-Victoire – telle une obsession certaine de la perfection, ce qui intrigue notre protagoniste. Tous deux deviennent au départ amis et Bastien va découvrir peu à peu une facette plus sombre de Fanny…

On va donc retrouver des décors d’Aix en Provence ? Et une certaine actualité aussi car la fiction se passe en été… 2017 ?

Aix-en-Provence, certes, et ses alentours puisque Fanny évolue dans un environnement proche de la nature, dans un petit village assez reculé où les habitants se connaissent tous et…la connaissent tous. Je m’inspire beaucoup de la photographie pour construire mon univers – et surtout des paysages. Je souhaite que le lecteur s’immisce dans les moindres champs de lavande, dans les moindres secrets de la Provence. Il est évident que la fiction rejoindra la réalité et l’actualité de l’été 2017 avec des références à Aix en elle-même et au monde qui nous entoure.

fanny2

Et pourquoi un hashtag devant Fanny ? Pour que la référence avec le roman de Pagnol ne soit pas trop prononcée ? (rires)

(rires) Je pense que Pagnol aurait aimé les hashtags ! Non, en réalité, cela a un rapport avec l’histoire et les personnages. Bastien souhaite être connu et surtout reconnu. Il évolue dans un monde influencé par les réseaux sociaux, les « likes », les « j’aime » qui ponctuent chaque moment de notre journée. Si Fanny est à la recherche de l’authentique, Bastien se place du côté du factice. Lorsqu’il va petit à petit découvrir le mystérieux projet de Fanny, son but est d’en faire la une de la presse à scandale d’où son projet  » #Fanny ». Le hashtag permet aux personnes de suivre le projet et donc de lui donner une dimension plus grande, à une échelle plus large. Les deux provençaux sont à l’opposé : la discrétion assurée et presque torturée de Fanny et l’avidité grandissante et typique de notre génération de Bastien.

La génération des instagrammeurs confrontés à la génération des artistes qui ont une autre relation au temps. Un duo qui risque de faire parler. Sur fond de cigales et de péripéties, ça nous a l’air plutôt prometteur ! Que peut-on te souhaiter en plus ?

Beaucoup de littérature, de mots, de métaphores et de soleil ! Si vous aimez la langue de Shakespeare, je suis également journaliste sur mon propre blog « La Femme Plume » où je traite divers sujets (de l’art, en passant par la société et le voyage). J’espère que vous aimerez suivre mes aventures et celles de Fanny ! Surtout méfiance, en vous promenant près de la Sainte-Victoire, vous pourriez saisir quelques traces de peinture sur le sol et les roches…

Facebook Comments
La rédaction
La rédaction
Une ruelle oubliée, ou plus loin, un coin de Provence à faire briller... J'aime profondément Aix en Provence et la région. Suivez-moi dans mes bonnes adresses et surprises en Pays d'Aix ! Rédac chef de cette fabuleuse aventure et fondateur du site en septembre 2016 ! Par ailleurs, je propose des services en communication digitale originale pour les commerçants et professionnels du tourisme en Pays d'Aix : www.monroadtripenprovence.fr (Community management / Ecriture "sensorielle" / Atelier de réseaux sociaux 2018, département 13, 84, 04)
Il Court Mirabeau