Connect with us

Ça flane

Un weekend à Nice : cap à l’Atelier, l’un des meilleurs restaurants de la région…

Pour inaugurer cette dizaine spéciale « Les Aixois sur la Côte d’Azur », on vous fait découvrir aujourd’hui, une adresse qui croule sous les gourmandises, le fait maison et une carte de vins du plus bel effet.

Pour s’immiscer dans ce lieu, mettons le cap sur la Côte d’Azur. Avec ce genre de musique, cheveux au vent.

En cette fin de mois de mai, le fond de l’air est frais. Le Mercantour au loin drape de neige ses dernières cimes pour quelques jours encore. L’A8 nous amène, sinueuse, vers le dernier souffle du territoire du Sud Est : le dernier souffle mais sans doute l’un des plus enchanteurs : les Alpes-Maritimes.

Il flotte là-bas comme un air de dolce vita, gratiné de senteurs de soccas. Vous voyez d’ailleurs de quelle ville nous voulons parler ? Nice.

Nice et l’Atelier : l’éden de la gourmandise niçoise

Stéphane Chenneveau s’attelle derrière sa cuisine ouverte. Ce pétillant vendéen s’est lancé un défi : revisiter les traditions provençales et niçoises, avec un fil rouge : la qualité des produits.

Au menu : soccas revisitées (Pata negra, boeuf thaï, crevette et burrata…) et une carte à faire pâlir d’envie les plus fins gourmets : du calamar à la caille, chaque produit est travaillé avec finesse, dévotion et gourmandise.

Sa compagne nous fait même une confidence : « Le nettoyage qui a lieu tous les soirs après le service, fait partie du « spectacle » pour les derniers convives. Ici la qualité doit se voir partout, y compris dans l’ambiance. »

Et l’ambiance parlons-en ! Dans une décoration épurée, ici, nous ne sommes ni dans le « trop », ni dans le « pas assez ». Juste dans le juste. Ça sonne juste. Ça sonne vrai. Et ça donne faim.

Quel vin pour quel convive ?

En rencontrant l’équipe de l’Atelier, nous nous sommes prêtés à un petit jeu. On associe souvent le vin à un plat… Et si cette fois-ci, on recommandait un vin issu de la carte de l’Atelier, en fonction de la personnalité d’un convive ?

Quel vin pour un convive timide ? Gamay (très léger, ce sont comme des petites grenadines). Un cépage noble de la Bourgogne du Sud, un rouge parfait pour les plus intimidés…

Un convive dur à convaincre ? Un Bourgogne qui laisse éclater une certaine finesse.

Un convive avide de sensations fortes ? Pinot d’Aunis : poivré à souhaits.

Un convive qui n’a pas peur de l’inconnu ? Vin de macération (ça accompagne tout)…

Pour plus de renseignements : l’Atelier dispose d’un site internet.
17 Rue Gioffredo, 06000 Nice
 04 93 85 50 74

Une belle rencontre culinaire orchestrée par SISTINA !

Sistina, c’est un peu comme une guirlande qui coordonne et met en lumière différents opérateurs (touristiques, sportifs, écologiques…) de part et d’autre de la frontière franco-italienne.

C’est grâce à ce projet que nous avons découvert cette très jolie adresse.

Pour mener à bien cette action à vertu européenne, Sistina déploie toute une gamme d’outils en faveur des professionnels affiliés à cette jolie aventure. Objectif : contribuer à un plus grand dynamisme encore, du potentiel économique et touristique, toutes saisons confondues, du territoire transfrontalier. SISTINA est un projet européen financé par le programme Interreg Marittimo.

Article sponsorisé


Facebook Comments
Written By

Most Popular

Comment gagner les dernières places pour l’Electroschock du Cours Mirabeau le 14 juin ?

Actu

Le Cours Mirabeau se transforme en dancefloor géant le 14 juin ! Découvrez les stars internationales attendues…

Actu

Les Instants d’été : on vous dévoile les 12 films projetés dans les parcs d’Aix cet été !

Ça teste

Ouverture du nouvel hôpital privé d’Aix : on vous dévoile les 4 infos essentielles…

Actu

Connect