Ça testeRue des scènes

Le Puta madre show : Comme une soirée blagues entre potes !

32650014_569560186760575_1023374983037976576_o

Lors de mon récent séjour parisien, j’ai passé de nombreuses soirées à arpenter les comedy clubs de la capitale. Je me revois me dire « dommage que cette culture ne descende que très peu en région ». Au même moment, j’apprenais avec joie le retour (ponctuel) de l’Aix Comedy Club et la naissance d’un petit nouveau : le Puta Madre Show. Promesse à moi-même : dès que je rentre à Aix-en-Provence, j’y vais. Et c’est chose faite !

La soirée a lieu à la Cocina Negra, bar secret rue des Magnans. Après avoir repéré la (discrète) façade, j’entre, laisse quelques affaires au vestiaire et descend vers la cave. Rien ne laisse présager ce que je vais pouvoir trouver en poussant la porte au bout de l’escalier. Une première salle avec un premier bar. Puis une seconde, voûtée, qui accueille les bancs pour le public du soir. Nous sommes à environ 40 minutes du show, et les curieux sont déjà nombreux. Le temps de prendre un verre, et que le spectacle commence !

33139042_1700606510027014_9172442744155537408_n

Au programme : 4 humoristes made in Sud : Maliko Bonito, Romain Sessine, Milouchka et Babarudy, qui jouera aussi les maîtres de cérémonie. Et j’avoue avoir été très impressionnée par le niveau de la soirée ! En plus de textes de qualité, certains sont venus tester de nouvelles blagues, crayon et bloc-notes à la main. C’est peut-être ma partie préférée : les artistes essayent, improvisent, analysent la réaction du public. On est en plein dans le processus créatif, pas dans un texte froid simplement récité. Une bonne partie de l’ambiance était aussi assurée par le public, hyper réactif. Il m’a donné la sensation, non pas d’être venue avec simplement mes 4 amis regarder un spectacle, mais d’être entourée d’une bande de potes prêts à rigoler. J’aurais grand plaisir à retrouver cette bande pour les prochaines sessions !

En résumé
Tarif : 5 € + une consommation
Prochaine date : surveillez la page Facebook de La Cocina Negra

Je n’aurais pu rêver mieux comme sujet pour mon dernier article pour Il Court Mirabeau. Je tiens à saluer et remercier toutes les personnes que j’ai pu rencontrer pendant ces 2 ans et toutes celles et ceux qui ont pris le temps de faire des retours sur mes articles. Un grand merci à toute l’équipe pour leur bienveillance et à Grégory, que je me suis longtemps amusée à surnommer « Patron », pour la totale liberté qu’il a pu me laisser. Merci à vous, lecteurs. Longue vie à Il Court Mirabeau et à sa belle équipe !

Facebook Comments
Nina La Théâtrale
Nina La Théâtrale
Les petits théâtres aixois font partie de mes terrains de jeu. Les coulisses, les planches et les rideaux sont 3 mots qui m'enivrent. Action !
Il Court Mirabeau
Leave a Comment