Connect with us

Ça flane

Aix au cinéma en 7 films

La belle Aix a été utilisée bien des fois pour des décors de cinéma. Pour quelles raisons? Bonne question! Bon, tout d’abord on ne peut nier, c’est une ville dont on tombe vite amoureux. Mais la raison la plus probable c’est peut être que les réalisateurs peuvent utiliser librement et gratuitement les espaces publics de la ville sans devoir une quelconque redevance. Toujours est-il que cela donne en général de bons films, et vous allez être surpris, vous en connaissez des tas !

1990 – LE CHÂTEAU DE MA MERE – d’YVES ROBERT

Dans le deuxième volet adapté au cinéma de la saga Souvenirs d’Enfance de Pagnol, on aperçoit furtivement le Château de la Gaude.

C’est un des lieux qui fait la fierté du patrimoine aixois. Ce château jouxte celui de la Mignarde. Propriété pleine de charme grâce à ces fontaines, bassins et jardin à la française. Aujourd’hui c’est un domaine viticole où l’on peut déguster un vin des Côteaux d’Aix-en-Provence et plusieurs de ses constructions sont classées par les Monuments Historiques depuis 1963.

Le Château apparaît dans le film le Château de ma Mère, c’est celui du Noble Colonel. Plongeon un instant dans l’histoire pour que vous compreniez le contexte. Tous les étés, puis à chaque période de vacances Marcel Pagnol et sa famille se rendent dans leur maison de campagne dans la garrigue près d’Aubagne, mais la route est bien longue à pied. Pour y accéder plus facilement un des anciens élèves du père de Marcel, et employé du Canal de Provence, procure à la famille une clé qui leur permet d’ouvrir les portes des berges du Canal, ces dernières se trouvant sur des propriétés privées. La famille prend donc un soin tout particulier à se faire discrète lorsqu’elle traverse illégalement ces terrains. L’un des propriétaires, ayant remarqué leur petit manège, les attend un jour de pied ferme. Une fois la surprise et la peur passées, l’ancien colonel offre un bouquet de « Roses du Roy » à Augustine la mère de Marcel.

Château de la Gaude
3913-3945 Route des Pinchinats
13100 Aix-en-Provence 

Nous vous invitons à découvrir au cours des Journées Européennes du Patrimoine les 17 et 18 septembre prochains.    

chateau-de-ma-mere
capture-decran-2016-09-11-a-16-38-45

 

 

 

 

 

1995 – LE HUSSARD SUR LE TOIT – de JEAN-PAUL RAPPENEAU

La critique de l’époque le dit « éblouissant » (Le Figaro), et avec un budget qui dépasserai aujourd’hui les 26 millions d’euros, il est le film le plus onéreux du cinéma français de sa génération.

Le Hussard sur le toit c’est : 8 nominations au Césars 1996 dont celui de meilleure actrice pour Juliette Binoche, de meilleur espoir féminin pour Isabelle Carré, et de meilleur réalisateur pour Jean-Paul Rappeneau. Il remporte finalement le César de la meilleure photographie et celui du meilleur son.

C’est l’ouverture du film qui est tournée à Aix-en-Provence, déjà à l’époque la Place des 4 Dauphins était très prisée. Le film se déroule majoritairement en Provence. Lors d’une épidémie de choléra au XIXème siècle une jeune noble tente de regagner la demeure où l’attend son mari. Sur sa route elle croise un colonel de hussards italien, recherché par les autrichiens pour avoir participé à des mouvements révolutionnaires. Ils font un bout de route ensemble et traversent ensemble la campagne provençale.

capture-decran-2016-09-11-a-17-00-35 capture-decran-2016-09-11-a-16-59-17 capture-decran-2016-09-12-a-18-17-34

Juliette Binoche, Pierre Arditi, Isabelle Carré, François Cluzet, Gérard Depardieu… autant dire que le casting est plutôt gouleyant. On apprécie de revoir ce film et ces acteurs dans leur jeunesse, ce sont aujourd’hui devenus des incontournables, du cinéma français.

Dernièrement la Place des 4 Dauphins a encore accueilli un tournage, celui de « Meurtres à Aix en Provence », un téléfilm avec l’actrice locale Andréa Ferréol et Astrid Veillon installée depuis plus de 10 ans près d’Aix. Diffusion prévue le vendredi 16 septembre à 21h sur RTS Un.

1997 – 4 GARÇONS PLEINS D’AVENIR – JEAN-PAUL LILIENFELD

C’est le film par excellence qui met notre bonne vieille fac de droit à l’honneur. 17 ans plus tard Fiston sera aussi en partie tourné dans ces locaux, on peut presque voir cela comme un clin d’œil d’ailleurs.

C’est l’histoire de quatre garçons qui désespèrent d’avoir leur année, enfin, ou au moins l’oral, mais rien ne leur réussit. Ils ont aussi peu de chance en amour que dans leurs études. Pour tenter de relever le niveau ils vont s’introduire dans le système informatique de la fac afin d’échanger leurs notes. Evidemment tout ne se passe pas comme prévu…

Pour tous ceux qui connaissent bien les murs de la fac impossible de louper ces scènes mythiques du Grand Hall et de la grille derrière la fac de droit:

capture-decran-2016-09-12-a-18-27-12 capture-decran-2016-09-12-a-18-30-08 capture-decran-2016-09-12-a-18-37-55

2005 – BOUDU – de GERARD JUGNOT

Souvent épinglée comme une comédie sociale contemporaine qui se nourrit de précarité et aux notes légèrement obscènes, ce film de Gérard Jugnot n’en prend pas moins place dans notre belle ville d’Aix-en-Provence! C’est en fait une adaptation édulcorée du film de Jean Renoir de 1932.

Un galeriste sauve des eaux, contre son gré, un SDF qui avait entrepris de se donner la mort, seulement il n’imagine pas une seule seconde à quel point celui-ci va chambouler sa vie. Boudu devient alors tantôt une malédiction puis une bénédiction à ses yeux, notamment quand sa femme décide de « s’en occuper personnellement », le galeriste a alors le champ libre pour batifoler avec son assistante.

On retrouve notamment dans le film : Gérard Jugnot, Catherine Frot, Gérard Depardieu et Constance Dollé.

De nombreuses scènes ont été inspirées de villes et villages de Provence comme Aix et Gémenos, notamment la petite placette où se trouve la galerie. Ce ne sont pourtant que des décors montés de toutes pièces mais très fidèles aux inspirations (jusqu’à la plaque du nom de la rue qui reprend exactement celles d’Aix !). On reconnait facilement la Place d’Albertas, la fontaine de la Place des 3 Ormeaux, le Relais Cézanne, la fontaine des 4 Dauphins, et notre belle Montagne Sainte Victoire.

capture-decran-2016-09-12-a-11-53-34capture-decran-2016-09-12-a-11-49-00 capture-decran-2016-09-12-a-12-06-36 capture-decran-2016-09-12-a-12-12-59 capture-decran-2016-09-12-a-12-41-26 capture-decran-2016-09-12-a-12-52-35

Le restaurant le Relais Cézanne a également été utilisé pour le tournage : on ne sait pourquoi exactement le réalisateur a mis l’accent sur la typicité du restaurant qui se trouve vers le Tholonet à la sortie d’Aix (direction le Var). En effet le bâtiment principal et la terrasse sont séparés par la Route Cézanne, ce qui donne un caractère particulièrement dangereux à ce passage, surtout pour les serveurs. Mais c’est à 3 ou 4 reprises dans le films que les voitures manquent d’écraser littéralement les serveurs figurants. Ces derniers rouspètent alors plus que de raison et avec un accent légèrement trop forcé…

2010 – UN BALCON SUR LA MER – de NICOLE GARCIA

Là on est dans le drame pur. Mais Aix est encore une fois LA bonne ville pour interpréter ces rôles, et particulièrement celui de Marc un agent immobilier aixois qui au hasard d’une vente va retrouver celle qu’il croit être un amour d’enfance. Peu de scènes sont véritablement tournées à Aix, mais plusieurs lieux de la région sont évoqués dans le film.

On reconnaîtra bien évidemment la place des Quatre Dauphins :

capture-decran-2016-09-12-a-13-42-52 capture-decran-2016-09-12-a-13-43-21

Malheureusement le petit café que l’on aperçoit dans le film n’existe pas, une idée à soumettre à un futur commerçant ?

2011 – COMME DES FRERES – d’HUGO GELIN

Comme des Frères, ça nous fait penser à un truc drôle, et en fait pas vraiment au début. Clairement le film ouvre sur un enterrement, on a connu plus joyeux. C’est Charlie qui vient de mourir une jeune femme pétillante. Elle devait réaliser un voyage avec un trio masculin : l’amour de sa vie, un pote et son frère. Ils se retrouvent à 3 avec cette dernière volonté qu’ils comptent bien exaucer. Le passage sur Aix c’est un peu la fin des péripéties et le début de la situation finale.

Sur un coup de tête ils décident de prendre la direction d’Aix-en-Provence, persuadés que l’ambiance de nuit va être dingue, évidemment ils ne s’attendent pas se retrouver dans un karaoké d’un autre temps… Après une franche enguelade, chacun dort dans son coin. Pierre Niney squatte la Place d’Albertas dans sa voiture (scène improbable pour tout aixois qui connaît cette place…), Nicolas Duvauchelle un banc dans les rues du quartier Mazarin et François-Xavier Demaison se fait inviter dans une superbe demeure non loin de la Place des Quatre Dauphins. Voyez plutôt.

capture-decran-2016-09-12-a-15-21-24 capture-decran-2016-09-12-a-15-22-26 capture-decran-2016-09-12-a-15-23-32

2014 – FISTON – de PASCAL BOURDIAUX

Alors la c’est le film à l’eau de rose pour les adolescentes par excellence (critique professionnelle 2/5). Mais ça nous fait bien rire parce que quand même les jeux de regard c’est toujours sympa dans les films un peu cucu (critique public 3,5/5 quand même!).

Le film utilise plusieurs fois les illustres marches devant le bâtiment principal de la fac de droit, le restaurant universitaire Les Gazelles, mais aussi la Place des Tanneurs pour la scène de la danse avec Kev’Adams.

Le film est dédié à Valérie Benguigui décédée quelques mois avant la sortie du film, Fiston sera son dernier tournage.

capture-decran-2016-09-12-a-10-14-37 capture-decran-2016-09-12-a-10-15-50 capture-decran-2016-09-12-a-10-25-03capture-decran-2016-09-12-a-10-49-20

2016 – CEZANNE ET MOI – de DANIELE THOMPSON

On en a beaucoup entendu parlé, on l’a beaucoup lu cet été dans de nombreux magazines, oui ca y est c’est pour bientôt le fameux film de cette belle amitié Cézanne-Zola arrive ! Une amitié pas si simple où les sentiments forts se succèdent, l’amour de l’autre, l’amour de la femme de l’autre, la jalousie, le mépris même peut être parfois.

Voici déjà quelques images empruntées au tournage :

capture-decran-2016-09-12-a-13-06-34capture-decran-2016-09-12-a-13-07-01 capture-decran-2016-09-12-a-13-07-14

L’avant-première au cinéma éponyme est malheureusement complète depuis bien des semaines. Mais l’on vous donne rendez-vous dès le 21 septembre pour nous dire ce que vous en pensez sur notre page Facebook ! En attendant voici la bande-annonce :

Native de la cité aixoise, je suis retombée amoureuse de cette ville depuis ma vie étudiante. Flâneuse à souhait, sportive au quotidien, Aix est mon terrain de jeu! Prêt à jouer?

Most Popular

Dernière minute : séisme ressenti sur Aix en Provence (et dans le quart Sud-Est)

Non classé

8 anecdotes que vous ignorez peut être sur les 2G…

Actu

Aixois : les 7 secrets du blé de la Sainte Barbe pour ne plus vous “planter”…

Jean Yves le Prof

Va-t-il neiger sur Aix vendredi ? Les dernières prévisions…

Actu

Connect