Connect with us
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Non classé

Genèse de 3 lieux incontournables d’Aix en Provence

Photo aérienne de la ville d’Aix en Provence

Vous arpentez chaque jour les pavés d’Aix en Provence ? Vous considérez cette cité comme votre berceau ? Patriotes revendiqués, connaissez-vous vraiment l’historique des lieux que vous côtoyez ?

Fondée en l’an 122 av JC sous tutelle romaine, Aix en Provence peut se targuer d’être l’une des communes les plus augustes de France. Ses 2000 ans d’histoire ont su créer une atmosphère unique, mélangeant architecture traditionnelle et modernité.

Parcourez avec nous la genèse de ces lieux que vous ne cessez d’emprunter

La Fontaine de la Rotonde

Fontaine de la Rotonde

Avant l’imposante fontaine ornant la ville, le bas du Cours Mirabeau était agrémenté d’une muraille, certes protectrice, mais vieillissante et dépassée. C’est en 1779, à la mort de Joseph-Alphonse-Omer de Valbelle, noble et militaire aixois, que la conversion de ce lieu a été décidée. Eminent intellectuel, il fréquentait dans son hôtel particulier (actuellement situé 22-24 rue Mignet) des notables tels que Voltaire, Diderot, et Rousseau. Enrichie de 30 000 livres de l’époque, gracieusement légués par ce dernier, la communauté entreprit la construction de l’auguste fontaine. Sous la direction de Théophile de Tournadre, principal architecte de l’édifice, on inaugure en 1860 ce lieu côtoyé de tous.

Plusieurs artistes ont été amenés à décorer ce qui était à l’époque l’entrée de la cité. Au sommet de la fontaine nous pouvons apercevoir trois statues, chacune de plumes et de significations différentes. La première, regardant vers le Cours Mirabeau, a été réalisée par Joseph Marius Ramus, et symbolise la justice. La seconde, admirant l’Avenue des Belges, a été imaginée par Louis-Félix Chabaud, et représente le commerce et l’agriculture. Quant à la dernière, orientée en direction de l’Avenue Bonaparte, elle symbolise les beaux-arts, et a été construite par Hippolyte Ferrat.

Pour l’anecdote, c’est en partie due à la construction de la Rotonde qu’a été entreprit la piétonisation de la ville. En effet, le passage continuel des chariots transportant les matériaux de construction provoque la dégradation accélérée du Cours Mirabeau. C’est ainsi que le 4 mars 1790, la municipalité déclare le Cour « impraticable pour les voitures »

La Brasserie des Deux Garçons

Brasserie des Deux Garçons

Située 53 Cours Mirabeau, la Brasserie des Deux Garçons est un lieu incontournable de la ville d’Aix. De plus, sur sa devanture l’établissement se targue d’avoir été édifié en 1792.

Au XVIIe siècle, à l’emplacement de nos « 2 G » contemporains était situé l’ « Auberge du cheval blanc », hôtel détenu par un certain monsieur Gros. Ce dernier vieillissant, il entreprit la vente de sa parcelle à un noble du nom de monsieur Gantés. Il convertit ce lieu en un hôtel de luxe, l’affublant de son nom. La brasserie a de nouveau changé de propriétaire au XVIIIème, quand un notable du nom de Guion en a fait l’acquisition. Il transforme ce lieu en « Grand Cercle », réservé à la noblesse.

Cependant ce n’est qu’en 1840, avec son rachat par deux garçons de café, que notre brasserie contemporaine a vu le jour. En effet, les sieurs Guidoni et Guérini acquièrent le lieu et lui donne son nom actuel. Depuis, la brasserie traverse les âges, et a même accueilli tout au long du XXème siècle, des personnalités telles que Pablo Picasso ou Jean Cocteau.

D’après l’historien Jean Pierre Cassely, l’établissement a très tôt était affublé de ce surnom des « 2 G », lié à ses différents propriétaires partageant tous la lettre « G ».

La Place de l’Hôtel de Ville

Situé au cœur de la cité, la Place de l’Hôtel de Ville accueille en son sommet la Tour de l’Horloge. Cette dernière a été construite au XIVème siècle, et est ornée d’une horloge astronomique datant de 1661. Cette tour a pour base un soubassement de calcaire blanc daté de l’Empire Romain.

Tour de l’Horloge, Place de l’Hôtel de Ville, Aix en Provence

Séparant la Place de l’Hôtel de Ville de la Place Richelme l’actuel Poste est un lieu lui aussi chargé d’histoire. Le bâtiment a été édifié à partir de 1754 et hébergeait en son sein la Halle au Grain. Sa façade orientée vers l’hôtel de ville arbore des sculptures allégoriques représentant deux des facteurs de la prospérité agricole aixoise, les fleuves du Rhône et de la Durance. Cette représentation est signée Jean-Pancrace Chastel, architecte reconnu de la communauté aixoise pour avoir entrepris la construction de plusieurs fontaines, notamment au cœur de la Place des Prêcheurs

Au centre de la Place de l’Hôtel de Ville a été réalisée en 1754 une fontaine agrémentée de sculptures atypiques. Toujours signée Chastel, ses visages sont appelés « mascarons » et crachent l’eau de la source des « Pinichats ». Ces faces effrayantes issues du folklore méditerranéen soutiennent les piliers et ont pour dessein d’éloigner les mauvais esprits. En 1905 ce lieu a été classé monument historique.

Most Popular

De nombreux incendies dans les Bouches du Rhône ce soir : point minute par minute

Actu

Mon week-end détente entre Hyères & Porquerolles

Actu

Forts orages sur Aix ce weekend : les dernières prévisions

Actu

6 conseils secrets pour vivre à Aix sans ruiner son budget

Actu

Connect