Connect with us

Non classé

Mille et une merveille dans la maison d’Emmaüs

Située dans une ruelle, au 1 rue Gibelin, la maison d’Emmaüs vous promet mille et une merveille. La maison est tenue par des compagnons et des bénévoles qui font de ce lieu un réel endroit de partage et de solidarité.

Ouverte depuis 2012, la maison d’Emmaüs est une réelle caverne d’Ali Baba, on y trouve des objets en tous genres. Ustensiles de cuisine, vaisselles, objets vintages, vêtements, livres, bijoux se mêlent dans un méli-mélo organisé. La maison d’Emmaüs ne porte pas son nom pour rien, en effet, la boutique est décorée en maison des années 50, une ambiance vintage est au rendez-vous. Ainsi, au rez-de-chaussée, on trouve le salon avec des chaises, des canapés, des tableaux, des vinyles. C’est l’endroit idéal pour redécorer son intérieur. En prenant les escaliers, on tombe sur une petite chambre d’enfant regorgeant de bouquins de notre enfance, et enfin, en continuant, on entre dans la chambre des parents avec des bijoux, du linge de grand-mère, des vêtement, des sacs… Impossible d’en sortir sans trouver la perle rare.

Plus qu’une boutique, c’est aussi un lieu de rencontre et de partage. En me promenant dans la maison, je tombe sur Adèle qui travaille et est salariée de la boutique depuis 2014. Adèle me confie que cet endroit est réellement unique, tous les jours elle découvre de nouveaux objets et rencontrent de nouvelles personnes. Elle voit des centaines de personnes défilés du lundi au samedi, la boutique ne désemplit jamais. Adèle voit son travail comme ayant une réelle finalité social, elle se sent utile. Cet endroit lui a permis d’obtenir un travail stable, car elle y est référente.

La maison d’Emmaüs est un lieu singulier, c’est un lieu de rendez-vous. Des gens viennent y prendre le café pour papoter et d’autres y vont tout simplement pour se balader. Ce lieu a une fonction sociétale, de nombreux habitués s’y rendent pour trouver une oreille à l’écoute.

Comme on pourrait le penser, cette boutique ne s’adresse pas qu’aux plus démunis, toutes les générations se côtoient, on peut croiser un retraité à la recherche d’un bouquin, un jeune qui chine un jean Levis et même une femme à la quête de sa robe de mariée.C’est un lieu altruiste.

Pour tous les amoureux d’objets anciens, les chineurs ou les aventureux , cet endroit vaut le détoure. En plus de redécorer votre intérieur ou de refaire votre garde-robe, vous faites un geste solidaire car l’entièreté des ventes se fait au profit des plus démunis.

Clara Blondiaux

Written By

Most Popular

De nombreux incendies dans les Bouches du Rhône ce soir : point minute par minute

Actu

Mon week-end détente entre Hyères & Porquerolles

Actu

Forts orages sur Aix ce weekend : les dernières prévisions

Actu

6 conseils secrets pour vivre à Aix sans ruiner son budget

Actu

Connect