Solliès-Toucas, un nid hors du temps dans le Var

Un mardi d’hiver sur les premières hauteurs du Var. il est 10h58. 16°c déjà avec un ciel qui hésite entre azur et mandarine. Accompagné de Magali, pétillante hébergeuse du Relais du Gapeau, j’arpente les ruelles pour capter l’ambiance hors du temps du village. Vous me suivez ?

Situé à 20 minutes de Toulon et Hyères, Solliès-Toucas me rappelle un peu ces douceurs de l’enfance qu’on ne déguste qu’à l’abri des regards.

Ou ces lieux hors du temps, édens préservés de la Côte d’Azur tumultueuse d’à côté.

Ici, les amoureux de la plénitude auront comme moi, fort à faire pour ne pas piquer une tête dans une fontaine anisée.

Puis ici, un autre personnage rentre en scène : l’imagination.

J’imagine (et vous en serez sûrement de même quand vous déambulerez par ici) les familles attablées de tout temps, le long du Gapeau, à deux pas d’un lavoir courtois qui lave plus blanc que blanc les soucis du quotidien.

Je songe aux jours de canicule où on reste au frais, derrière des volets d’un bleu d’ailleurs. Les couleurs s’immiscent partout comme le font les maquis de thym frais dans les collines alentours.

Je n’ose résister à penser que la girouette du clocher, a peut être la plus belle place du monde à cet instant. Car surplomber Solliès-Toucas se savoure (et vous verrez tout à l’heure qu’un panorama à couper le souffle vous attend, si d’aventure vous poussez les portes de chez Magali au Relais du Gapeau).

Je laisse filer mes pensées jusqu’à l’eau qui charme la mousse.

Avec cette couleur émeraude qui n’a rien à envier aux plus belles rivières de Provence. Le Gapeau est discret, mais le Gapeau est à explorer.

Je suis épris d’un souvenir de Provence d’antan, quand 3 mots surgissent du passé sur un mur timidement lézardé dans le centre du village.

Merveilles des Mers. Inscrites en couleur d’ambre, les lettres résistent encore un peu au temps qui passe, comme si de lointaines marées faisaient disparaître petit à petit une plage de sable.

Le mot Poissonerie s’en sort un peu mieux avec son bleu pâle. Mais combien de temps restera-t-il encore en vie sur ces façades d’hier ?

Venir à Solliès-Toucas, c’est prendre des petits éclats de passé dans les pensées. En gardant précieusement tous ces moments pour l’éternité.

Il est midi et on prend de la hauteur, Magali me fait découvrir son hébergement composé de gîtes, studios et maison d’hôtes, avec une vue imprenable, à même des restanques qui font penser aux crèches de noël.

J’ai toujours rêvé d’arpenter des crèches de noël et vous ?

Se faire un nid dans un lieu hors du temps.

Au coeur des collines du Var. Il est rare de trouver un lieu aussi calme et bienfaisant à quelques minutes à peine de la mer et de l’odeur de monoï des crèmes solaires.

Ici la crème de la crème vient du paysage. Et d’un Var qui recèle de bien des secrets.

Où séjourner dans le coin ? Le Relais du Gapeau : Site Web / Page Facebook / Page Instagram

Article sponsorisé : les articles de partenariat premium rémunèrent les reportages de ma structure de mise en lumière de territoires (Il Court Mirabeau). Il n’en reste pas moins que chaque mot, chaque phrase et chaque paragraphe décrit reflète le ressenti le plus précis de ce que j’ai pensé et éprouvé dans le lieu parcouru 😉

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit sed.

Suivez nos réseaux